Salon Dessin & Peinture à l’eau
épigraphe au grand palais
Sur le fronton du Grand Palais, on peut lire l’épigraphe suivante : « Ce Monument a été consacré par la République à la gloire de l’Art français ».

Construit en partie à l’emplacement du Palais de l’Industrie, cet édifice monumental de 40000 mètres carrés voit le jour en 1900, à l’occasion de l’exposition universelle.

L’architecture métallique entourée d’une façade en pierre est signée Deglane, Louvet et Thomas.
En 1949 naît le Salon du Dessin qui prend en 1954 le nom de Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau. Dès lors et jusqu’en 1969, Il a présenté ses œuvres au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Le Salon fait ensuite un court passage aux Halles de Paris avant de s’installer à partir de 1972 au Grand Palais. 20 ans plus tard, en 1992 lors de la fermeture de cet édifice pour travaux, le Salon sera amené à s’exiler à l’Espace Eiffel Branly puis à l’Espace Auteuil.

2006 verra enfin notre retour au Grand Palais, sous le label ART EN CAPITAL qui regroupe 4 Salons Historiques : Comparaisons, Les Artistes Français, les Indépendants et bien sûr le Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau.
Histoire du Salon Dessin & Peinture à l’eau
L’histoire des grandes manifestations artistiques retiendra en premier lieu le rôle précurseur du Salon Dessin & Peinture à l’eau.

Dés 1949, des artistes majeurs, parmi lesquels Masson, Villon, Berthomme Saint André, Cadiou, Planson, Chapelain-Midy, Brayer, Dunoyer de Segonzac, entre autres, constatent qu’il n’existe en France aucune exposition dédiée aux œuvres graphiques ou picturales privilégiant le support PAPIER : Le « Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau » est né.

Attirés par cette spécificité, d’éminents artistes tel que Carpeaux, Dufy, Gruber, Lurçat, Maillot, Puvis de Chavanne, Derain, Cavaillès, Desnoyer, Rouault, Utrillo, Marquet, Van Dongen, Foujita, Othon, Friesz, Odilon Redon, André Lhote et Zao Wouki sont venus contribuer au prestige de notre Salon, lui permettant d’acquérir la reconnaissance des amateurs d’art comme des professionnels.

Depuis, notre Salon Dessin & Peinture à l’eau fait des émules, ce qui vient confirmer l’importance de la démarche initiale...

Comptant parmi les sept Salons historiques du Grand Palais, le Salon Dessin & Peinture à l’eau est donc le seul à présenter exclusivement des œuvres sur papier. Revenu dans ce lieu de prestige originel depuis 2006, il se tient chaque année dans le cadre d’ART CAPITAL.
Inventivité et Rayonnement
Le Salon ne manque pas de susciter l’intérêt d’artistes étrangers, donnant au fil des ans toute leur place à des délégations Japonaises, Coréennes, Chinoises, Espagnoles, Suédoises, Monégasques, Amérindiennes... venues nous enrichir de leur singularité.

La richesse inventive du papier va de pair avec la multiplicité des tendances artistiques.

Le salon se veut en effet ouvert à toutes les mouvances possibles de l’art actuel sans écarter d’emblée des choix esthétiques réducteurs. Car la priorité accordée au papier permet non seulement de se réapproprier des techniques anciennes mais aussi de s’engager dans des recherches personnelles et novatrices.

Dans une volonté toujours plus innovante, le Salon Dessin & Peinture à l’eau accueille depuis 2006 des sculpteurs qui tentent de se confronter à un matériau moins traditionnel que le bois ou le bronze, en proposant à leur tour, des œuvres en papier très spécifiques dans leur conception et réalisation.

Le support papier permet également d’ouvrir le Salon à des champs artistiques que ne permettent pas, à priori, la toile ou les travaux numériques. Après la calligraphie, nous avons ainsi accueilli en 2012 le dessin de presse, en attendant pourquoi pas la bande dessinée, le dessin publicitaire, celui de la mode, le croquis d’assises ou les projets architecturaux...

L’avenir viendra confirmer notre volonté d’originalité et d’innovation constante.

Le Salon Dessin & Peinture à l’eau est depuis 2012 présidé par Catherine Jaeg.
top